Le travail spécifique du Karaté d’Okinawa

La pratique du Karaté d’Okinawa se traduit par un travail bien spécifique qui sollicite muscles et tendons :

Kihon Waza
Ce sont des techniques simples sur les attaques, les défenses et les enchaînements de mouvements (pieds et mains).

Ces techniques incorporent les différentes positions de base telles que moto dachi, neko ashi dachi, shiko dachi et zen kutsu dachi.

Kata Kumiwaza
Ils s’effectuent avec deux partenaires.Le Kumiwaza conserve l’ordre exact du kata.

Les techniques, bien qu’effectuées avec partenaires, s’arrêtent au même endroit que dans le Kata ( le point d’impact de l’attaque ou du blocage est le même que lorsqu’on exécute le Kata seul ).

Bunkai
C’est une application par séquence du Kata, pouvant être légèrement différente du kata.

Bunkai Oyo
C’est l’application libre (imagination) par séquence en gardant l’idée générale des techniques du Kata et pourvue qu’elle soit plausible.

Kata Oyo
C’est l’application libre (imagination) en gardant l’idée et la forme générale du Kata et pourvue qu’elle soit plausible. Le Kata peut être éffectué dans des axes différents.

Lorsque les techniques sont symétriques, il n’est pas nécessaire de démontrer les deux cotés (intérieur & extérieur).

Dojo Kumite
C’est un combat où l’esprit du Karaté d’Okinawa est conservé.

C’est à dire où les techniques de blocages suivies de la contre attaque sont privilégiées.

Lorsque le candidat a plus de 40 ans l’épreuve de Dojo Kumite est limitée à 1 fois 2 minutes.

L’attitude et l’esprit du pratiquant sera appréciée par le jury pour tous les grades.

Kakie
Exercice de poussée et de traction que l’on pratique à deux.

Cet enchaînement que l’on effectue en souplesse puis de plus en plus rapidement et de plus en plus solidement fait participer tout le corps.

Il permet de prendre ainsi conscience de la participation de l’ensemble du corps dans la réalisation des techniques.

Kitaekata
C’est à la fois un travail technique et un travail de durcissement des bras, des jambes et du corps.

Shaishi
C’est un travail de musculation, un travail de renforcement des articulations et un travail de l’équilibre.

Nigiri Game
C’est un travail des positions et du déplacement, travail de l’équilibre et des coups de pieds.

Tetsu Geta
C’est un travail de musculation des jambes et des coups de pieds.

Makiwara
C’est un travail de durcissement des poings en frappant le makiwara (poteau de frappe).

Me ITOSU disait:

« chaque jour, 200 Tsuki à droite et à gauche, car sans makiwara il n’y a pas de Karaté d’Okinawa ».

Share and Enjoy